BANDE RIVERAINE

Les rives des cours d’eau sont souvent victimes de la dégradation et de l’érosion.

 

Les conséquences en sont nombreuses :

  • détérioration des rives;

  • élargissement des cours d’eau au détriment des terres environnantes;

  • sédimentation accrue dans le lit des cours d’eau;

  • dommages aux habitats fauniques.

 

Les abords des cours d’eau sont  des surfaces fragiles et sensibles qu’il faut protéger. Leur protection passe essentiellement par le maintien de bandes de végétation autour des lacs et au bord des cours d’eau.

 

La protection des milieux humides et des bandes riveraines est essentielle au maintien de la qualité des écosystèmes aquatiques et même, dans certains cas, à leur survie. Si les activités humaines sont largement responsables de la dégradation de bon nombre de ces milieux, plusieurs bonnes pratiques en matière d’aménagement et d’environnement sont accessibles et faciles à mettre en oeuvre.

 

Bonnes pratiques à mettre en oeuvre :

  • abolir l’utilisation de produits chimiques en bordure des plans d’eau;

  • contrôler l’érosion en plantant des arbustes, des végétaux et des arbres;

  • maintenir une bande de végétation le long des lacs et des cours d’eau;

  • favoriser les quais laissant circuler l’eau plutôt que les structures en béton;

  • abolir l’utilisation des embarcations nautiques à moteur deux temps (qui sont plus polluants).

 

Les bandes riveraines offrent plusieurs avantages :

  • filtrent les eaux de ruissellement et de surface, absorbent les contaminants et améliorent la qualité de l’eau;

  • retiennent les sédiments et limitent l’érosion;

  • régularisent la température de l’eau;

  • constituent des habitats fauniques de qualité;

  • contribuent au maintien de la biodiversité.

wp4585821a_06.png

NOUVEAU !

Guide pratique pour la lutte au myriophylle à épis

Association des riverains
du Lac Abénaquis